109, chemin de Chibau, 64500 St Jean-de-Luz
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30
 
06 79 84 58 53
Praticien en Libération Emotionnelle
Certifié en EFT et TIPI

Votre praticien EFT sur la Côte Basque

Qu'est ce que l'EFT ?

EFT, la digipuncture émotionnelle

L’EFT est une technique à la fois puissante, douce et simple qui permet de se libérer de toutes sortes de problématiques émotionnelles : l'hyper-réactivité émotionnelle que nous ressentons dans certaines situations, les blocages, les phobies...

Elle combine l'approche des thérapies cognitives (l'exposition à un problème et son acceptation) avec la stimulation de 15 points d’acupuncture spécifiques, connus pour agir sur le système para-sympathique, en les stimulant du bout des doigts (on parle de digipuncture ou de "tapping" en anglais). On opère ainsi des changements dans le fondement neurochimique des pensées, des souvenirs, des émotions et des comportements.

L'EFT est donc une technique qui combine certaines pratiques des TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives) et les connaissances millénaires de l'acupuncture, issue de la médecine chinoise. 
En simplifiant, on peut dire que l'EFT est une technique de "digipuncture émotionnelle".

​L'association des vétérans de l'US Army recommande l'EFT pour le traitement des traumatismes dont souffrent certains vétérans des guerres d'Irak et d'Afghanistan... c'est une sérieuse référence !

https://www.tappingsolutionfoundation.org/tapping-for-war-veterans/

​Doctissimo : Résumé de l'étude sur les bénéfices de l'EFT sur le SSPT

Comprendre l'EFT

L'EFT est un acronyme pour Emotional Freedom Techniques (en français : « Techniques de libération émotionnelle »).

L'EFT a été mis au point dans les années 90 aux Etats-Unis par  Gary CRAIG, ingénieur de l’Université de Stanford. 

​Ayant constaté que de la psychanalyse ou les psychothérapies sont peu adaptées aux objectifs de développement personnel poursuivis par certains de ses clients, il développe l'EFT d'après le principe que : "toute émotion négative provient d'une perturbation de notre système énergétique".

Mais l’EFT prend déjà sa source aux USA dès les années 1980, lorsque le psychiatre Roger Callahan  étudie les méridiens énergétiques de la médecine chinoise et découvre les effets de la stimulation par tapotement de ces méridiens sur le traitement des émotions. Il développe la TFT (Thought Field Therapy, ou thérapie du champs mental), une technique dont il prouve notamment l’efficacité sur le traitement des phobies.

​Par la suite, ayant suivi une formation en TFT et expérimenté son efficacité, Gary CRAIG développe l’EFT, pour "Emotional Freedom Technics", une nouvelle technique plus simple et efficace, qui intègre certains aspects des Thérapies Comportementales et Cognitives (les TCC) et la digipuncture dite « méridienne ». Celle-ci se pratique en douceur (sans aiguilles), en tapotant avec le bout des doigts un certain nombre de points répertoriés par la médecine chinoise, situés aux extrémités des méridiens d'énergie.

On rééquilibre ainsi le système énergétique du corps et stimulant le système parasympathique.

L'EFT qui sera définie et diffusée par Gary CRAIG se veut une technique simple et assimilable par tous. Elle se pratique avec l'accompagnement d'un(e) praticien(ne) pour libérer des émotions négatives qui prennent souvent racines à l'occasion de chocs émotionnels, de traumatismes. Le travail d'accompagnement d'un(e) praticien(ne) permet de mettre en conscience les causes profonds de la perturbation.

Caractéristique déterminante :  l'EFT se "transmet". On peut auto-pratiquer l'EFT pour libérer de difficultés émotionnelles liées à des situations clairement conscientes, des situations du présent.

Déroulement d'une séance d'EFT

  • Prise de conscience et verbalisation : Le patient décrit et prend conscience de la problématique émotionnelle qu'il désire traiter et des situations vécues qui l'activent. C'est la phase de verbalisation. Le poids subjectif de cette problématique émotionnelle, telle qu'elle affecte la vie du patient est notée (sur une échelle de 0 à 10).
  • Élaboration et écriture de la phrase de préparation : "Même si j'ai cette difficulté émotionnelle, je m'accepte, totalement, complètement, et je m'aime profondément...". Cette phrase, qui sera répétée 3 fois en début de séance, en stimulant le point Karaté (petit intestin), permet d'ouvrir largement les capacités de reprogrammation des émotions : mise en conscience, acceptation et amour de soi.
  • Phase d'exposition à la problématique: Les premières "rondes" d'EFT, de tapotements, sont effectuées en parlant de la problématique émotionnelle dans ses généralités.
  • Évocation de situations vécues : Durant cette phase d'exposition, c'est le "revécu émotionnel" des situations qui provoquent la difficulté qui est recherché. J'invite le patient à se connecter à un événement récent représentatif de sa difficulté. Ce faisant, je lui demande de prendre conscience des émotions, des sensations physiques qu'il ressent et des pensées négatives qu'il a vis à vis de lui même, puis de les mesurer, sur une échelle de 0 à 10.
  • "Floatback" : La mémoire fonctionnant par associations, d’une part avec les éléments du thème travaillé (les mots, les images, les souvenirs…), d’autre part avec les émotions et les sensations physiques qui ont été exprimées, le patient se "reconnecte" alors naturellement à d'autres événements plus anciens liés à ce même problème, évènements qui ont pu être à son origine même.
  • Durant les phases de la séance, le traitement EFT à proprement parler s'effectue, par digipuncture (stimulation de 15 points situés aux extrémités des méridiens d'énergie), en verbalisant tous les aspects négatifs de ou des événements à l'origine du problème.
  • Ceci produit "l'effet paradoxe" propre à l'EFT :  Alors que les sensations physiques propres à cette émotion négative, perturbantes, sont physiquement présentes, les stimulations des points d'EFT provoquent l'apparition d'une sensation diffuse de paix. Ce "message de paix sensoriel" est perçu par chaque cellule de notre corps. C'est cet "effet paradoxe" qui provoque une "reprogrammation", une libération émotionnelle (*).  
  • Apaisement : Une nouvelle mesure de 0 à 10 des émotions et des sensations est effectuée. On constate alors généralement une baisse sensible.
    Lorsque les sensations et les émotions sont ramenées « à zéro », le patient se trouve libéré durablement de son problème. On a alors « déprogrammé la boucle de rétroaction émotionnelle » qui provoquait, encore et encore, les mêmes émotions négatives en présence des mêmes situations.
  • La séance peut alors se conclure en "installant du positif". Cette dernière phase utilise la puissance de l'EFT pour modifier en profondeur les croyances négatives et les comportements devenus inadaptés.

(*) D'une manière simplifiée, on peut expliquer cette libération émotionnelle par le fait que certains évènements douloureux de notre vie passée ont pu imprimer en nous une "empreinte sensorielle de type traumatique". Lorsque l'on revit une situation qui fait resurgir cette émotion négative, l'apparition de cette détresse émotionnelle et des sensations physiques qui lui sont associées provoque le déclenchement d'une alarme inconsciente. En effet, ces sensations physiques restent identifiées (de manière inconsciente) comme ayant été associées à un risque vital. Pendant la séance d'EFT, une "reprogrammation" peut s'effectuer, car une partie inconsciente de notre cerveau peut enfin intégrer, grâce à ce message sensoriel de paix généré par la digipuncture, que cette association à un danger vital n'est plus valable dans notre présent. Cette alarme, liée à un évènement passé, peut enfin être effacée, reprogrammée, cela provoque cette libération émotionnelle.

Questions fréquentes

L'EFT, thérapie brève

L'EFT fait partie des thérapies brèves. Le traitement durable d'une anxiété sévère, d'une phobie embarrassante, d'un stress exagéré, nécessite en général entre 3 et 5 séances. Quand la durée de certaines psychothérapies se compte en mois, voire en années...

La pratique "à la maison" sera elle aussi importante. Un des objectifs de mon travail est d'enseigner l'auto-pratique à mes patient(e)s. C'est une des forces et des originalités des techniques de Libération Émotionnelle.
Le praticien se doit de transmettre la connaissance qui permettra l'auto-pratique de l'EFT et de la Régulation Émotionnelle et devra insister sur les bienfaits de cette pratique régulière pour que les résultats soient plus rapides et durables.

Quelles sont les conditions pour que l'EFT soit efficace ?

Gary CRAIG, le fondateur de l'EFT avait pour habitude de dire que "l'EFT, on  peut l'essayer sur tout...". Alors oui, effectivement, on pourra utiliser l'EFT pour toute perturbation émotionnelle, mais aussi surmonter des croyances négatives, des blocages, apaiser des douleurs chroniques. Une condition pour que l'EFT soit efficace est de prendre conscience des situations dans lesquelles la difficulté que l'on rencontre se manifeste. Cela permettra d'être plus précis pendant la séance, de "cibler". Car en EFT, il est utile d'être "spécifique". Toute en "tapotant", on ciblera les situations où l'émotion a été vécue, et les instants où cette émotion a été à son maximum. Car pour que l'EFT soit efficace, il est nécessaire de provoquer en cours de séance un revécu émotionnel pour que les sensations physiques liées à cette émotion négative se manifestent. C'est l'effet "paradoxe" de l'EFT qui provoque une reprogrammation, une libération. Cet effet paradoxe est créé en opposant une sensation de paix (produite par la stimulation des points d'EFT) aux sensations physiques propres à cette perturbation émotionnelle.

Supprime-t-on totalement certaines peurs avec l'EFT et TIPI ?

Totalement, non, et ce ne serait pas souhaitable. En effet, nos peurs ressenties à un niveau "normal et acceptable" constituent des signaux d'alarme et des protections nécessaires. Mais si l'on prend l'exemple de la phobie des serpents, si vous perdez tout contrôle de vous même à la vue du simple dessin d'un serpent, votre niveau de peur correspond bien à une phobie. Il vous sera utile de la traiter. Si par contre la vue d'un serpent vous met seulement en état d'alerte et que vous avez peur de le prendre à pleines mains, ce niveau de peur est bien sûr raisonnable, il constitue un juste niveau de protection.

L'EFT en auto-traitement ?

Utiliser seul l'EFT sera efficace pour vous débarrasser d’un souvenir difficile, pour libérer votre système énergétique du stress causé par certains aspects de votre vie familiale, sentimentale ou de votre activité professionnelle. Et également pour apaiser sur le moment même une émotion, une anxiété, une douleur, la fatigue, …

C'est une des forces de cette technique : elle se transmet du praticien au patient. Une de mes missions consiste à vous apprendre à pratiquer l'EFT en toute autonomie. Vous devenez ainsi acteur de votre changement !
Néanmoins, pour traiter les traumatismes liés au passé, il est préférable d’être accompagné par un(e) praticien(ne) formé à l’EFT, non seulement parce que le traitement exhaustif des "aspects" d'un traumatisme est délicat, mais aussi parce que vouloir être son propre thérapeute présente bien évidemment certaines limites ... C'est aussi le cas du traitement de certaines croyances négatives limitantes. Si l'on peut prendre conscience par soi même de telles croyances négatives, il est conseillé d'être accompagné pour en trouver les causes, qui sont souvent liées à l'enfance.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.