Je remercie chaleureusement mes patientes et patients qui ont bien voulu prendre le temps de parler en quelques lignes de leur expérience et d'avoir accepté de la partager.

Christelle, St jean de Luz, 44 ans.   Manque de confiance.

« Je désirais me sentir mieux et vaincre un manque de confiance et moi qui m’embarrasse depuis toujours. Mon père durant mon enfance a été souvent humiliant, j’avais terriblement peur de le décevoir.  Je gardais en moi des souvenirs de scènes très douloureuses, lorsqu'il me disait qu'à l'école j'étais juste "une bonne à rien".

Le travail en EFT a été rapidement bénéfique. Ces scènes de l’enfance que j’ai revécues au cours des séances ont été « évacuées » en exprimant tous ces détails que je conservais en moi. Dès la fin des séances je pouvais ressentir déjà un soulagement. Tout semble aujourd’hui s’être beaucoup allégé, je me sens mieux. J’arrive maintenant beaucoup plus facilement à dire les choses et aussi j'arrive à dire non quand une situation ne me convient pas. Avant ça bloquait, ça ne pouvait pas sortir... »

 

Nicolas, Biarritz, 39 ans.   Colère.

«Bonjour à tous ceux qui lisent ce témoignage. J'avais une  rancœur énorme depuis 20 ans contre un membre de ma famille, une rancœur qui me rongeait de l'intérieur. Je me suis rendu pour une consultation auprès de Frédéric sans trop y croire car mais avec tout de même une ouverture d'esprit qui m'a permis de de vivre l'expérience à 100%. Je suis désormais libre de ce fardeau et je tiens à remercier Frédéric car il est d'une efficacité époustouflante. Si vous lisez ceci c'est peut être que vous songez à entrer en contact avec lui et bien n'attendez plus, faites-le et le prochain témoignage sera  surement le vôtre. Merci Frédéric, vous m'avez libéré!  Cordialement, Nicolas»

François, St Vincent de Tyrosse, 48 ans.  Période de reconversion professionnelle angoissante.

«Bonjour Frédéric, le moins que je puis dire c’est que je suis bien mieux.  Les séances d’EFT ont été super constructives en fait je partais d’un mal être diffus et c’est très rapidement que vous m’avez aidé à focaliser sur les relations avec mon père qui ont été depuis toujours plutôt frustrantes.

C’est étonnant comme les séances EFT m’ont guidé à repenser à des paroles de mon père qui m’avaient vraiment blessé, et pas du tout aidé à me construire. Cela remonte à l'enfance et l'adolescence, j’en ai pris conscience et cette mise en conscience tournée vers l’acceptation ( je m’accepte et je m’aime… ! ) m’ont fait faire pas mal de chemin.  Aujourd’hui c’est beaucoup moins présent dans ma vie, cette sensation que j’avais avant d’être toujours « insuffisant » vis-à-vis de ce que j’entreprends.  J’ai redonné plus de place à la vie de famille et aux plaisirs de la vie, je n’ai plus autant besoin de travailler « comme un dingue » pour me sentir légitime, cela grâce à nos séances.  

Je reparle aussi aujourd’hui avec mon frère,  et comme vous le savez "c'était du lourd !" et pour cela aussi, j’ai vite senti comme ma colère s’était comme évaporée. J’ai pris plus de recul et je me sens moins anxieux, plus apaisé. »

Maria, St Pée sur Nivelle, 57 ans.  Angoisses, culpabilité suite au décès de son mari et de sa mère.

"Voici mon témoignage : j'avais besoin de consulter pour insomnies et cauchemars suite à des décès proches.

Je n'avançais pas et j'avais tout essayé ,et puis un jour, je suis allée sur Google et j ai tapé "que faire contre le stress et l'anxiété". J'ai vu le lien vers votre site EFT, j'ai ouvert la page et lu, puis j'ai pris RDV et après 4 séances, aujourd'hui, je me sens beaucoup mieux. J'ai fait de l'auto  pratique régulièrement et je me suis apaisée.

Mr Duchesne m'a appris par la technique de l'EFT à me valoriser et à me débarrasser de mes angoisses, j'en suis très contente .

Merci, je sais qu'aujourd'hui je peux avancer sereinement et quand un problème se présente, l'auto  pratique m'aide et je m'accepte comme je suis. Mes Salutations."

Jocelyne, Peyrehorade,  72 ans.   Phobie de l’eau.

« J’ai consulté en premier lieu pour une phobie de la baignade. Je ne pouvais absolument pas me baigner ou nager et ce depuis l’âge de 2 ans environ. Je n’avais jamais pu rentrer dans l’eau au dessus des genoux.  J’ai été étonnée, car seulement après la toute 1ère séance d’EFT, j’ai contacté un professeur de natation et j’ai pu entrer dans la piscine et prendre ma première leçon, nager sur le ventre, sur le dos et même immerger ma tête ! Même aujourd'hui cela me parait incroyable.

D’autres séances sur d’autres problématiques que j’avais m’ont permis de bien améliorer des relations conflictuelles avec certains des membres de ma famille. Je me sentais comme « le mouton noir » et je devais me libérer des peurs transmises par ma mère. Aujourd'hui, ces peurs sont comme dissipées, j'ai beaucoup plus de recul... Je peux vraiment dire que cela a vraiment très bien fonctionné, chaque séance m’a amené à des améliorations… »  

Pierre,  Anglet, 83 ans.   Insomnies et cauchemars suite à une chute.

« J'avais donc fait cette très mauvaise chute dans l'escalier chez moi, en me retournant trop rapidement, mon pied a  heurté une marche et j'ai perdu l'équilibre. Comme nous l'avions vu pendant les séances, je ne me souvenais de rien entre le moment où je me suis vu perdre l'équilibre et celui où ce pompier m'a aidé à me relever et où j'ai vu que j'avais perdu pas mal de sang d'une blessure à la tête.

Pendant des mois, j'ai souffert d'insomnies, presque chaque nuit,  je faisais presque toujours le même rêve où je me voyais chuter dans un grand trou.  Ces cauchemars ont cessé dès que nous avons fait la première séance avec l'EFT. Les insomnies je ne les ai plus, ou alors très rarement.

Je vous remercie bien, c'est mon fils qui m'avait recommandé de vous voir et ça m'a bien soulagé..."

Laura, Hendaye, 28 ans.   Trauma suite à un accident de la route.

« Je conduisais un fourgon sur une petite route en pente quand les freins ont lâché. L’accident a été assez traumatisant, car mon fils de 6 ans était avec moi, même si nous n’avons en fait pas été blessés, ou assez peu. Mais je conservais les séquelles de l’accident, j’éprouvais une vraie frayeur à l’idée de reconduire et je ressentais aussi une très forte culpabilité.

Je n’ai fait que deux séances d’EFT et je peux dire que cela a très vite et très bien fonctionné. J’ai pu conduire à nouveau et me libérer en grande partie de l’appréhension. L’EFT m’a permis de penser autrement à cet accident, à ne plus me sentir autant responsable. Je fais de temps en temps un peu d’auto pratique, quand je me sens tendue ou pour quelque chose qui me déstabilise.  Je recommande l’EFT, c’est clair ! Merci Frédéric »

Yves, St Jean de Luz, 52 ans.  Incapacité à s'opposer à une personne violente.

"J'ai consulté en libération émotionnelle car je souffre depuis toujours d'un blocage : face à une personne véhémente ou violente, je me fige, je suis incapable d'agir ou de répondre. Les causes sont dans mon enfance, mon père pouvait être très violent verbalement ... Cela m'a posé de gros problèmes dans mon travail, car je suis chef d'équipe sur chantier, je dois faire face à des situations de gros stress... Une psychothérapie n'avait rien donné, on m'avait même conseillé de changer de métier..!!. Aujourd'hui, après plusieurs séances d'EFT, cela s'est nettement amélioré. L'EFT et TIPI me permettent surtout de me préparer aux situations qui avant me stressaient énormément... je fais des séances en auto pratique, c'est efficace."

 

Danielle, Bayonne, 48 ans.  Perte de confiance en soi, perte de discernement.

« Les séances d’EFT que vous m’avez faites m’ont fait beaucoup de bien et la technique m’a permis d’avancer dans ma vie et de faire face à mes doutes. Je vous en remercie bien sincèrement. »

Marine, Bidart, 22 ans, étudiante.  Fortes crises d'angoisse.

"Lorsque j'ai quitté le cocon familial pour entrer à l'Université, mon fond hyper-anxieux et dépressif s'est révélé de manière très violente. J'ai passé des années de dépression sévère et j'ai été sujette à de fortes angoisses qui m'ont accompagnées pendant plusieurs années, pratiquement 24h/24.

L'EFT m'a rapidement aidé à faire baisser cette angoisse. Il fallait que je cible des situations bien précises (une soirée entre amis, des courses à faire en grande surface, un rendez-vous quelconque ...) et dans 90% des cas, je vis aujourd'hui la situation en question plus en douceur. L'EFT m'a redonné confiance, cela m'a aidée à sortir de la dépression. L'EFT est un très bon compagnon dans les moments difficiles et cette technique complète bien d'autres formes de thérapies, conventionnelles et non conventionnelles. Cela m'a bien aidée à passer un cap très difficile."

Charlotte, Seignosse, 42 ans.  Relation souffrante avec sa mère, colère et rancœur.

« Je conserve un excellent souvenir de mes séances d'EFT. Je crois que les différentes questions sur lesquelles nous avons travaillé, notamment mon enfance et la relation avec ma mère, ne seront jamais totalement résolues, mais en revanche, j’ai maintenant davantage de sagesse pour l’accepter (la situation, pas ma mère) et cela me convient. En tous cas, l’EFT était pour moi, il y a 2 ans, une vraie source de sérénité et je garde vraiment un bon souvenir de ces séances.

L’EFT m’a beaucoup apporté en terme de sérénité et de prise de recul face à un problème que j’avais et qui ne trouvait pas de solution depuis de nombreuses années. Vos qualités d’écoute et de conseil m’ont beaucoup aidé à formuler de façon juste et précise ce qui se trouvait enfoui au fond de moi et, dans un second temps, à prendre de la distance et donc à être moins atteinte par ce problème. Je recommande chaleureusement Frédéric et la pratique de l’EFT."

Marie-Pierre, Hendaye, 49 ans.  Stress envahissant et manque de confiance.

«Bonjour, je pense avoir tiré un très bon parti des séances. J'ai beaucoup plus de recul ... je fais un peu d'auto-pratique ...  Et j’arrive à "faire le vide" en m'isolant. À tel point que ma consommation de tabac s'est vue modifiée pour s'en tenir au festif.

Dans le domaine professionnel, je ne ressens plus ces montées de stress qui me faisaient totalement perdre mes moyens. J'ai globalement beaucoup plus conscience dans mes faits et gestes … je ressens une distanciation salutaire et que j'espère pérenne. Merci de votre aide et à bientôt. »

Juliette, Biarritz, 27 ans. Angoisse circonstanciée, peur d'être jugée à cause des bruits de son ventre...

"Bonjour Frédéric,

Je suis venue vous voir en septembre pour vous parler d'une source d'angoisse qui me gâchait mon quotidien. Juste avant de faire la démarche pour venir vous voir, j'ai été confrontée à une crise d'angoisse qui n'avait pas été aussi intense depuis longtemps.

Nous avons donc commencé les séances ensemble. Dès la première, vous avez fait remonter en moi beaucoup d'émotions que je pensais avoir oublié, et au fur et à mesure des séances de nouveaux souvenirs sont revenus. 

Vous m'avez fait parler d'autres problèmes non liés à mon angoisse, surtout au niveau sentimentale et familiale et à faire sortir beaucoup de souvenirs négatifs qui étaient ancrés et à les transformer avec du positif.

Tout se rejoint plus ou moins à justifier mon angoisse qui, au final, était plus qu'une angoisse matérialisée par mon ventre, le silence et les personnes qui pouvaient m'entourer... C'était plutôt une peur de la honte, qu'on me juge, qu'on se moque, qu'on ne m'aime pas et donc je pense lié à un manque de confiance en moi.

Aujourd'hui j'ai un sentiment de libération, un poids en moins, je peux mettre les choses à côté de moi, les regarder, les travailler pour ne plus qu'elles ne me fassent de mal. J'ai appris à gérer mes émotions, à ne plus culpabiliser.

La semaine dernière j'ai encore été confrontée à une situation du quotidien qui typiquement me mettait dans un état d'angoisse très fort et où ma seule solution était de partir, mais je n'y ai même pas pensé à ce moment là. Plus tard dans la journée je m'en suis rendu compte, je me suis remémorée la scène et je me suis dit "mais en fait, j'ai même pas pensé à mon angoisse !", franchement ça fait un bien fou ! Je continue à pratiquer l'EFT et TIPI seule mais je sais que mon niveau d'angoisse ne sera plus comme avant. Merci infiniment pour toute l'aide que vous m'apportez."

Jean-Pierre, Mouguerre, 64 ans.   Difficulté à gérer ses émotions, notamment suite à un deuil.

« Je suis un éternel anxieux et émotif depuis toujours et la perte d'un petit ÊTRE cher m'a rendu encore plus mal, une colère intérieure indescriptible et insoutenable m'a fait prendre conscience que je n'étais pas dans mon état normal et là en cherchant sur le web , j'ai eu la chance de rencontrer M. Duchesne . Au bout de 4 séances , je me sens nettement mieux , j'arrive à gérer mes émotions . J'ai du travail à faire encore mais suis je confiant !!! MERCI ENCORE .»

Marie-Hélène, Anglet, 69 ans.   Conjoint humiliant. Anxiété, sentiments d'impuissance et de désespoir.

« Vous m’avez accompagnée ces derniers mois sur un problème de confiance en moi, générant de fortes crises relationnelles avec mon conjoint, -  harcèlement moral et destructeur - et me conduisant vers un sentiment dépressif profond.  Les séances d’EFT et de TIPI m’ont permis d’effectuer un travail en profondeur pour libérer des souvenirs douloureux et évacuer peu à peu colère, rancœur, stress et traumatismes. La première séance restera gravée dans ma mémoire !...

J’ai le sentiment d’avoir vécu une réelle libération grâce à votre écoute bienveillante, votre attention, vos conseils, votre professionnalisme, au-delà de mes attentes.

Je repars aujourd’hui plus forte, plus apaisée, plus sereine et plus confiante. 

Pour tout cela, M. Duchesne, un immense MERCI ! »

Lisa, Tarnos, 52 ans.   Accès de colère et de tristesse / rupture avec l'entreprise familiale.

« Bonsoir Frédéric 

Après un atelier de découverte de l'EFT, j'ai voulu approfondir, je m'étais suis rendue compte que certaines  blessures  du passé étaient encore mal digérées malgré quelques années de psychothérapie, notamment la rupture avec l'entreprise familiale, car dès cet atelier EFT, j'ai libéré encore des émotions.

A présent, lorsque je pense au mal que mon frère et sa femme m'ont fait, je ne ressens plus cette grande colère et ce chagrin que je ressentais auparavant .

Un deuxième point important et qui pour moi à été le plus marquant c'était ces états de tristesse et de semi déprime que je traînais depuis quelques mois qui apparemment ne n'appartenait pas, en une seule séance je me suis sentie beaucoup mieux, cette grande tristesse avait disparue.

Bien-sûr il m'arrive toujours d'être contrariée par certaines personnes ou de ressentir de la tristesse lorsque je suis déçue, mais j'ai  pris l'habitude de faire de l'auto pratique, cela m'apaise et me soulage rapidement. Je connaissais un peu l'EFT avant de vous rencontrer, je croyais à ses bienfaits, à présent grâce à vous je suis convaincue de son efficacité. Je vous remercie pour votre écoute et tous vos conseils. Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année .Lisa »

*  *  *  *  *

Pour consulter les témoignages disponibles sur le site des vétérans de l'US Army : CLIQUER ICI  (site en anglais).